Enter your keyword

Stades de la maladie parodontale

grafting

Les maladies parodontales se manifestent par l’inflammation des tissus qui soutiennent les dents. Ne pas les traiter mène à la détérioration du tissu mou, de l’os d’appui et, à la fin, à la perte des dents. L’une des causes en est la plaque bactérienne qui se dépose sur les dents en absence d’une hygiène orale régulière. D’autres causes sont représentées par des facteurs génétiques, endocriniens, environnementaux, des maladies professionnelles. On reconnaît 3 stades de l’évolution des maladies parodontales: la gingivite, la parodontite superficielle et la parodontite profonde.

Gingivite
C’est une inflammation des gencives. Elle est caractérisée par des gencives rouges, enflammées, facilement saignantes et pouvant causer la mauvaise haleine. La gingivite peut être traitée par l’emploi de la brosse à dents et du fil dentaire pour les endroits difficiles d’accès, par une diète saine, l’arrêt du tabac et par des contrôles rigoureux effectués par le stomatologue. La gingivite non traitée mène à la parodontite.

gingivita
periodontita

Parodontite superficielle
La cause de la parodontite superficielle est une gingivite non traitée, à ce stade la gencive se retirant progressivement et formant un espace entre la gencive et la dent. Le retrait de la gencive mène à la sensibilisation des dents. Des mesures peuvent être prises contre l’avancement de la maladie par une hygiène buccale correcte, mais aussi par un traitement stomatologique adéquat, conformément aux instructions du médecin.
Parodontite profonde
Si la parodontite superficielle n’est pas traitée, elle se transforme en parodontite profonde, qui mène à la perte des dents par la détérioration de l’os d’appui et des tissus de fixage des dents. A la fin, une intervention chirurgicale sera nécessaire, une fois la maladie arrivée à ce stade.